Tunis Tribune
Bienvenue sur le site franco-tunisien Tunis Tribune

Bagarre à bord d’un vol Tunisair à destination de Paris

916

La compagnie nationale Tunisair a annoncé jeudi après-midi la reprise « partielle et progressive » de ses vols après avoir cloué au sol durant plusieurs heures l’ensemble de sa flotte en raison de vives tensions sociales. Après « quelques heures » d’interruption, les activités de Tunisair vont reprendre « de manière partielle et progressive », a indiqué la compagnie dans un communiqué.

Tunisair avait annoncé en matinée la suspension « jusqu’à nouvel ordre » de tous ses vols en raison de « vives tensions » depuis plusieurs semaines entre ses pilotes et mécaniciens.

Une bagarre avait éclaté peu auparavant entre personnels navigant et technique au départ d’un vol à destination de Paris, selon des médias locaux. Des renforts policiers avaient été envoyés à l’aéroport de Tunis-Carthage, et une cellule de crise mise sur pied.

D’après Tunisair, des « discussions » ont eu lieu avec les « parties syndicales » et des « mesures transitoires fermes » ont été prises, dans l’attente des « résultats de l’enquête administrative ouverte ». Elle prévient de la « poursuite de perturbations sur ses lignes dans l’attente d’une solution globale dans les meilleurs délais », sans autre précision.

Le litige entre pilotes et techniciens porte sur des questions d’uniforme, a rapporté une radio privée. Elle a relevé que des mécaniciens avaient par ailleurs tenu un récent sit-in devant le siège du syndicat UGTT pour « dénoncer la façon dont ils sont traités par les pilotes ».

La compagne nationale dispose au total d’une flotte de 29 appareils, et propose des vols quotidiens à destination de l’Europe, de l’Afrique, du Moyen-Orient et de l’Amérique du Nord.

S'inscrire à la newsletter
Chaque semaine recevez l'essentiel de l'actualité
Garantie pas de spams

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More