Tunis Tribune
Bienvenue sur le site franco-tunisien Tunis Tribune

Confidentiel : arrivée du dernier lot d’hélicoptères US Kiowa Warrior

1 001

L’armée tunisienne recevra bientôt le gros de sa commande d’hélicoptères d’attaque US Bell OH-58D Kiowa Warrior. Selon MC, le navire marchand M/V Ocean Globe a quitté le l’Ocean Terminal Sunny Point (MOTSU) Southport en Caroline du Nord, (Ce terminal étant spécialisé dans la fourniture de munitions), le 29 mars dernier avec à bord une cargaison de 18 de ces hélicoptères et les équipements qui vont avec.

La fourniture de ces aéronefs porte sur un package complet: machines, armement et munitions, transmissions, acheminement des appareils, formation etc.

« Ces appareils sont « équipés pour fonctionner nuit et jour » et utilisés pour la « reconnaissance, la sécurisation, le soutien aérien, la surveillance et la détermination de cibles mobiles et fixes ». Ils ont la capacité de « détruire les cibles avec une grande précision », selon cette même source.

Le contrat, d’une valeur d’environ 100 millions de $ U.S. (130,225 millions $ CAD), porte notamment sur l’entretien et l’entraînement, avait annoncé l’Agence américaine de coopération militaire (DSCA) le 3 mai dernier.

L’armée tunisienne a reçu le 04 février dernier six hélicoptères de combat destinés à la lutte contre le « terrorisme », un premier lot d’une commande de 24 aéronefs.

Le Premier ministre Youssef Chahed a supervisé la livraison de ces appareils sur la base militaire de Gabès (sud) Ces hélicoptères renforceraient «les capacités de reconnaissance et d’attaque de l’armée tunisienne dans la guerre contre le terrorisme ». Il s’agit d’appareils OH-58D Kiowa, « un premier lot » d’une commande de 24 hélicoptères du même type.

Elle avait alors indiqué que ces appareils « amélioreraient (…) les capacités de surveillance des frontières » avec la Libye voisine et « de lutte contre les terroristes ».

« Ces équipements vont permettre d’améliorer les capacités militaires de l’armée Tunisienne pour mener à bien des opérations de sécurité et de combat aux frontières contre les groupes et mouvements terroristes qui sévissent dans la région (Al-Qaida au Maghreb islamique (AQMI), la mouvance de l’Etat islamique en Libye et Ansar al-Chariaa, » précise le communiqué de la DSCA.

La Kiowa Warrior, version armée, est un des hélicoptères les plus polyvalents de l’armée Américaine et son armement est extrêmement variable.

La version Kiowa Warrior est quant à elle équipée de missiles AGM-114 Hellfire des chez Lockheed-Martin, des roquettes de type APKWS de BAE Systems (système avancé Arme de précision) PKWS (Advanced Precision Kill Weapon System) est un programme, consistant à moderniser les roquettes de 70mm Hydra emportées par les hélicoptères, de mini-gun de type Dillon M134D de 7,62 mm Gatling (mitrailleuse à cadence de tir élevée et tire jusqu’à 1 500 coups à la minute), ainsi que de nacelles lance roquettes M260.

Un système complet de guerre électronique avec avertisseurs infrarouge d’alerte missile, casque AVS-6 de vision nocturne (viseur tête haute ou Helmet Mounted Display – HMD), GPS/INS embarqué et d’un Système de navigation Inertielle (EGI)…

La Defense Security Cooperation Agency (DSCA), l’agence du Pentagone en charge des exportations d’armement, a déclaré que ces hélicoptères de combat seront utilisés pour renforcer les patrouilles frontalières des forces de réaction rapide pour les forces aériennes et terrestres de l’armée et des forces de sécurité dans ses opérations anti-terroristes et de sécurisation des frontières.

« Cette vente contribuera à la politique étrangère et les objectifs de sécurité nationale des États-Unis en aidant à améliorer la sécurité de la Tunisie qui a été, et continue d’être un acteur important pour la stabilité politique et le progrès économique dans la région. »

S'inscrire à la newsletter
Chaque semaine recevez l'essentiel de l'actualité
Garantie pas de spams

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More