Tunis Tribune
Bienvenue sur le site franco-tunisien Tunis Tribune

La Tunisie expulse le prince marocain Moulay Hicham

534

Le prince Moulay Hicham, cousin du roi du Maroc Mohammed VI, a été expulsé vendredi de Tunisie où il était venu participer à une conférence universitaire, a-t-il indiqué samedi à l’AFP. « Des éléments de la police sont venus me chercher à mon hôtel, peu après mon arrivée sur place hier à la mi-journée », a déclaré Moulay Hicham, qui vit aux Etats-Unis.

« Triste: la Tunisie, seule démocratie arabe, refoule @MoulayHichamSW avant qu’il ne puisse participer à la conférence du Center on Democracy, Development and the Rule of Law de l’Université de Stanford », peut-on lire sur Twitter.

Il était arrivé le jour même à Tunis pour une conférence dans le cadre d’un forum organisé par l’Université de Stanford et consacré notamment à la transition tunisienne après les Printemps arabes de 2011.

« J’ai été conduit à l’aéroport, où là j’ai exigé un document justifiant mon expulsion, alors que je n’ai commis aucune infraction », a-t-il expliqué. « Les policiers étaient embarrassés, ils ont évoqué oralement une décision de souveraineté et ont finalement annulé sur mon passeport mon tampon d’entrée dans le pays », a-t-il précisé.

« Nos échanges sont restés très courtois, mes interlocuteurs ont été professionnels », a fait observer Moulay Hicham, finalement mis sur un vol d’Air France vers Paris, et qui s’est « refusé à spéculer sur les possibles raisons de cette expulsion ».

« J’étais venu (à Tunis) pour parler du défi de la consolidation de la transition démocratique tunisienne », a-t-il simplement souligné, appelant également au « respect la liberté académique ». Sollicité par l’AFP, le ministère tunisien de l’Intérieur n’a fait aucun commentaire.

« C’est un coup dur pour la démocratie tunisienne », a jugé pour sa part Houssem Aoudi, l’un des organisateurs de la conférence du Center on Democracy, Development and the Rule of Law de l’Université de Stanford, à laquelle devait participer Moulay Hicham.

Cousin germain de Mohammed VI, surnommé parfois le « prince rouge » pour son regard critique sur la monarchie marocaine, Moulay Hicham vit aux États-Unis, où il est chercheur à l’Université d’Harvard et dirige une fondation à son nom.

Sur Twitter, des informations évoquent une demande d’expulsion formulée par l’ambassadeur Chérifien à Tunis.

S'inscrire à la newsletter
Chaque semaine recevez l'essentiel de l'actualité
Garantie pas de spams

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More