Tunis Tribune
Bienvenue sur le site franco-tunisien Tunis Tribune

VIDEO. Il menace de brûler les femmes saoudiennes conductrices

La police saoudienne a arrêté un jeune homme qui avait publié sur internet une vidéo où il proférait des menaces d’immolation à l’encontre des femmes conduisant des voitures.

«Les forces de l’ordre de la province d’Ach-Charqiya ont interpellé un individu qui menaçait les femmes voulant conduire des voitures. Son dossier a été transmis au procureur général», informe le ministère saoudien de l’Intérieur.

Selon la police, c’est le gouverneur de la province qui a ordonné l’arrestation de l’homme en question.

Mardi soir, le roi Salmane a ordonné la délivrance de permis de conduire « indifféremment aux hommes et aux femmes », selon un décret qui a résonné comme un séisme dans le royaume.

Cette mesure, réclamée depuis 1990 par des militantes dont certaines ont été arrêtées pour avoir défié l’interdiction, doit entrer en vigueur à partir de juin 2018.

L’Arabie saoudite a autorisé les femmes à conduire, brisant un tabou dans ce royaume ultra-conservateur régi par une vision rigoriste de l’islam, qui continue à leur imposer d’autres restrictions.

La communauté internationale a salué la décision historique du royaume saoudien, le seul pays au monde à interdire jusqu’ici le volant aux femmes.

La décision porte l’empreinte du prince héritier Mohammed ben Salmane, 32 ans, architecte d’un vaste programme de réformes économiques et sociales baptisé « Vision 2030 ».

« Je suis sous le choc, je ressens une très grande joie », a lancé Haya Rakyane, employée de banque de 30 ans installée à Ryad. « Je ne m’attendais pas à une telle décision avant 10 ou 20 ans », a-t-elle déclaré à l’AFP.

S'inscrire à la newsletter
Chaque semaine recevez l'essentiel de l'actualité
Garantie pas de spams

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More