Tunis Tribune
Bienvenue sur le site franco-tunisien Tunis Tribune

VIDEO. Ex-Président de la République, nouveau perturbateur

Crédit image Radio Tataouine

Moncef Marzouki est une calamité, il a ridiculisé la fonction de Président de la République et tué celle d’Ex-Président. La démocratie chez lui est « après moi le déluge ». Depuis qu’il a été refoulé par les urnes, ce tourmenté ne cesse de créer le chaos autour de lui pour qu’on lui prête de nouveau attention.

Il a dissout son ex-parti pour créer « Al Harak » qui n’est autre qu’une association de dégénérés politiques dont les plus célèbres sont Imed Daimi ( le défenseur des chameaux voyageurs des contrebandiers) et Adnen Mansar (une poule mouillée de la politique dopée aux hormones du pouvoir).

Pendant plus de 9 semaines, cette créature du néant a squatté la chaîne de désinformation Al Jazeera pour étaler toute la rancœur et la bassesse emmagasinée dans son cœur contre la Tunisie et les tunisiens. Il s’est par la même attribué des conquêtes et réalisations dignes des plus grands menteurs du siècle.

Ce type se croit indispensable, utile et s’y plait à le dire et à le répéter. Dans sa tête de dépassé et de périmé, il se la joue patriote et détenteur de toute la vérité. Il a juste oublié qu’il est en grande partie à l’origine de la décadence politique et de la descente aux enfers de la Tunisie.

Khamis Mejri et Béchir Ben Hassen au Palais de Carthage, c’est lui. El 3arifi et El Qaradhoui, c’est lui. Baghdadi Mahmoudi, c’est lui. Les menaces contre les tunisiens critiquant le Qatar , c’est lui, et j’en passe.

La Tunisie gardera de lui sa théorie de la « Kalsita et sabbat », (la chaussure et la chaussette) une niaiserie qui ne peut être développée que par un débile mental qui croit que les gens sont à son image.

Marzouki passe aujourd’hui à la vitesse supérieure de crétinerie. Il échange son statut d’Ex-Président contre celui d’agitateur et perturbateur aigri et inconscient. Il veut reconquérir le pays à la manière des brigands et des malfrats et a choisi la ville de Tataouine comme point de départ de sa nouvelle tartuferie!

Personne n’a oublié le sabotage des vannes de pétrole au Kamour et le soutien des militants de son parti à tous les gangsters qui ont bloqué cette région et privé les caisses de l’État de millions de Dinars.

Marzouki jubile dans sa folie destructive. Il faut l’arrêter avant qu’il brûle le pays avec sa bande de malfaiteurs. Nous sommes en état d’urgence et les lois de la République ne permettent pas de pareils agissements!

A moins qu’il décide de s’immoler par le feu ! Dans ce cas, il aura la gloire de Bouazizi mais avec plus de diplômes.

Par Hanene Ben Salah

S'inscrire à la newsletter
Chaque semaine recevez l'essentiel de l'actualité
Garantie pas de spams

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More