Tunis Tribune
Bienvenue sur le site franco-tunisien Tunis Tribune

Attaque du Bardo : Ce n’est pas un loup solitaire…

2

Il fait partie d’une meute d’enragés qui squattent certaines mosquées, beaucoup de plateaux de télévision et qui organisent même des excusions vers les montagnes pour être au plus près des tueurs.

Le criminel qui a attaqué les deux policiers est un de ceux qui ont choisi de décimer la Tunisie moderne et progressiste sous les sabots des obscurantistes, des malfaiteurs et des assassins.

Il n’a pas agi seul. Il porte entre les oreilles les discours des prédicateurs extrémistes et dans le cœur toute la haine enseignée par les traitres à la nation.

Deux policiers sont dans une situation médicale très critique, deux familles dans la douleur, tout un pays qui retient son souffle et un mercenaire-assassin entre les mains de la justice entouré d’avocats sans scrupules et de défenseurs des droits de l’Homme convertis en défenseurs des droits des assassins.

Ce type ne mérite plus de vivre. Il faut qu’il rejoigne au plus vite l’au-delà. Mais avant de partir il doit renseigner sur tous ses complices cachés, les autres on les connait très bien. Habib Ellouze a quitté sa tanière pour reprendre ses basses besognes, il est temps de l’y reconduire et de lui imposer une disparition à jamais.

C’est lui qui a donné directement ou indirectement le top départ de la nouvelle machine à tuer! Qu’il crève la bouche ouverte, lui et toute sa meute de chiens enragés!

Par Hanene B Salah

S'inscrire à la newsletter
Chaque semaine recevez l'essentiel de l'actualité
Garantie pas de spams

Get real time updates directly on you device, subscribe now.