Publisher Theme
I’m a gamer, always have been.

- Publicité -

- Publicité -

Vidéo. La démission de Hariri a été forcée par les Saoudiens

- Publicité -

- Publicité -

Dans un discours attendu au lendemain de la démission surprise du Premier ministre libanais, Saad Hariri, et annoncée depuis Riyad, en Arabie saoudite.

Le secrétaire général du Hezbollah, Hassan Nasrallah, a critiqué la manière avec laquelle le chef du gouvernement a fait son annonce.

« Personne ne comprend ce qui s’est passé ces derniers jours, alors que M. Hariri s’était montré optimiste avant sa visite à Riyad », a affirmé Hassan Nasrallah.

« Cette démission a été forcée et Saad Hariri n’est pas maître de sa décision », a-t-il ajouté. « Pourquoi n’a-t-il pas annoncé son départ à partir du Liban ? Même son discours était pré-enregistré », a encore dit le chef du Hezbollah. « Le texte a été écrit pas les Saoudiens, c’est clair ».

S'inscrire à la newsletter
Chaque semaine recevez l'essentiel de l'actualité
Garantie pas de spams
Commentaires