Publisher Theme
I’m a gamer, always have been.

- Publicité -

- Publicité -

- Publicité -

- Publicité -

Tunisie: L’Accord sur l’Open Sky sera conclu à la fin de l’année

11

L’Accord sur l’Open Sky ou ciel ouvert sera conclu le 11 décembre 2017 et concernera tous les aéroports, à l’exception de l’Aéroport international Tunis-Carthage a annoncé, lundi, à Tunis, le ministre du transport Radhouane Ayara.

Lors de son audition par la commission de l’agriculture, de la sécurité alimentaire, du commerce et des services y afférent dans le cadre de l’examen du projet du budget de l’Etat pour l’année 2018 et en réponse aux interventions des députés. Le ministre a ajouté que l’éventuelle création d’un nouvel aéroport à l’horizon 2030 est dictée par les projections relatives à l’évolution du trafic aérien au cours des prochaines années et la faible capacité de l’aéroport international de Tunis-Carthage d’accueillir les très gros-porteurs et gros avions de ligne.

Il a déclaré que Tunisair élabore, actuellement une stratégie pour l’étape prochaine à la lumière de l’Accord de l’Open Sky.

Cette stratégie, a-t-il dit, sera discutée au niveau ministériel, prochainement, soulignant qu’en dépit des bénéficies qu’elle réalise Tunisair fait face à de lourdes charges relatives aux primes et salaires, rappelant la présence de 1200 agents en plus des besoins de la société, outre l’obsolescence de la flotte.

Concernant la possibilité pour l’Aéroport militaire de Rémada d’accueillir les vols de l’aviation civile, le ministre a indiqué que deux visites ont été effectuées avec des responsables du ministère de la défense et il a été décidé d’aménager le tarmac pour l’accueil de ces vols.

S'inscrire à la newsletter
Chaque semaine recevez l'essentiel de l'actualité
Garantie pas de spams
Commentaires