Publisher Theme
I’m a gamer, always have been.

- Publicité -

- Publicité -

- Publicité -

- Publicité -

Tunisie-France : Coopération et partenariat dense et diversifiée

1

Considéré comme  « partenariat d’exception », les relations tuniso-françaises revêtent un caractère stratégique qui se traduit notamment par des rapports politiques étroits et une coopération économique dense et diversifiée.

Les échanges de visites entre les  chefs d’Etat des deux pays se sont intensifiés. C’est ainsi, que l’ancien Président, François Hollande s’était rendu en Tunisie, en juillet 2013 et que le président, Béji Caid Essebsi avait effectué une visite en France, les 7 et 8 avril 2015.

Une visite est également attendu les 1er et 2 février 2018 du président Emmanuel Macron à Tunis

Lors de  la 1ère réunion du Haut Conseil tuniso-français de coopération, le 5 octobre 2017 les consultations au niveau des Chef de Gouvernement et Premier Ministre, ont été renforcées.

Accueillant sur son territoire, la plus grande communauté tunisienne à l’étranger (plus de 790.000 ressortissants) la France est considéré comme le premier partenaire économique et le premier pays générateur d’investissements étrangers en Tunisie d’un autre côté, environ 30.000 ressortissants français sont établis en Tunisie.

La France est le premier investisseur en Tunisie elle dispose d’environ 1 300 entreprises, et génère près de 135 000 emplois.

La valeur de marché des stocks global d’IDE (investissements directs étrangers) est  de 1,4 milliard d’euros (environ 3,5 milliards de dinars) en 2016.

Selon les données fournies par le Service économique et régional de l’ambassade de France en Tunisie le flux d’investissements l’année écoulée est estimé de 365 millions de dinars soit 30% des flux d’investissements entrants dans le pays.

Disposant plus de 15% % de parts de marché dans le pays, et accueillant  32% des exportations de la Tunisie en 2016 la France est également  considéré comme le premier fournisseur et le premier client de la Tunisie

La balance commerciale de la Tunisie est ainsi, largement excédentaire avec la France (930 millions d’euros, soit 2,3 Milliards de dinars).

Toutefois, alors que les échanges franco-tunisiens progressaient en moyenne de 6% par an, entre 2005 et 2010, les échanges bilatéraux stagnent depuis 2011, avec une croissance annuelle moyenne de 1% entre 2011 et 2016.

Au cours du premier semestre 2017, les échanges sont en recul de plus de 3% par rapport au premier semestre 2016.

Malgré la baisse du flux touristique français en Tunisie depuis 2011 la France reste toujours le premier pourvoyeur de touristes européens, quelque 390 684 touristes français ont visité le pays en 2016 (-15,9% par rapport à 2015), contre 1 385,293 en 2010.

Ce nombre s’est monté à 476 740 touristes au 20 octobre 2017 (soit +46.5% par rapport à 2016). D’après l’ambassade de France en Tunisie, « la France souhaite encore renforcer ses investissements en Tunisie dans les années à venir, notamment en privilégiant deux tendances, à savoir primo, les investissements orientés vers le développement du marché intérieur tunisien, sur la base d’accords avec des partenaires locaux, par exemple via des importateurs ou des franchises (comme c’est le cas dans le secteur du tourisme et de la distribution).

S'inscrire à la newsletter
Chaque semaine recevez l'essentiel de l'actualité
Garantie pas de spams
Commentaires