Tunis Tribune
Bienvenue sur le site franco-tunisien Tunis Tribune

Tunisie: la Banque Mondiale prévoit une croissance de 2,7% en 2018

838

Dans son rapport concernant les perspectives économiques mondiales pour l’année 2018, la Banque mondiale estime que l’économie tunisienne connaitra une croissance de 2,7%.

Ces estimations sont inférieures aux prévisions du gouvernement, qui a estimé une croissance de 3% en 2018 pour la Tunisie.

La BM estime dans ce rapport que la croissance de la Tunisie progressera à un taux supérieur en 2019, pour atteindre 3,3% et se maintiendra jusqu’à 2020.

Les estimations de la BM pour l’économie tunisienne coïncident avec des prévisions qui tablent sur une croissance mondiale de 3,1%, tirée par une hausse des flux d’investissements plus importante que celle prévue en 2017, selon l’analyse de la BM.

Les pays émergents et en développement devraient enregistrer une croissance de plus de 4% en 2018. L’économie des pays développés connaîtra également une croissance en 2018.

Le rapport a conclu que les conditions de financement à l’échelle mondiale restent propices et ont alimenté une demande solide pour les actifs des pays émergents et en développement ainsi que des apports continus de capitaux à ces économies, soulignant que les perspectives à court terme pour les économies émergentes et en développement sont solides.

Par ailleurs, le document a indiqué que plusieurs risques de dégradation subsistent, l’un des plus importants découlant d’éventuels ajustements désordonnés des marchés financiers, alors que les taux d’intérêt sont à un niveau plancher historique et les évaluations d’actifs hautes.

Il a averti contre la montée des incertitudes entourant l’action publique et des tensions géopolitiques ainsi que le manque d’action des économies émergentes et en développement pour contrer les chocs négatifs, relevant que le ralentissement de la croissance potentielle dans les économies émergentes et en développement est préoccupant.

Le rapport a considéré qu’une crise pourrait avoir des coûts importants, faute de réformes, d’où la nécessité d’introduire de toute urgence des réformes structurelles pour stimuler la croissance à long terme.

S'inscrire à la newsletter
Chaque semaine recevez l'essentiel de l'actualité
Garantie pas de spams

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More