Tunis Tribune
Bienvenue sur le site franco-tunisien Tunis Tribune

Tunisie : amende de 250 mille dinars contre Nessma pour propagande

78

La Haute autorité indépendante pour la communication audiovisuelle (HAICA) a décidé mercredi d’infliger une amende de 250 mille dinars à la chaîne de télévision privée « Nessma » pour l’apparition fréquente de Nabil Karoui, l’un des actionnaires et fondateurs de la société « Nessma Broadcast » sur le plateau de l’émission « Khalil Tounes ».

Pour la HAICA, « les apparitions médiatiques récurrentes de Nabil Karoui relèvent de la propagande et de la promotion personnelle », surtout que ce dernier s’autoproclame comme un acteur politique important et qu’il s’engage à titre personnel à trouver des solutions aux situations sociales qui se posent à l’émission « Khalil Tounes ».

Il s’agit là, selon la HAICA, d’une violation du 14e point de l’article 5 du cahier des charges relatif à la création et à l’exploitation des chaînes de télévision privées.

En vertu de ce 14e point, le dossier de candidature doit comprendre notamment une déclaration sur l’honneur, signée et légalisée par le candidat à la licence notifiant son engagement à ne pas utiliser la chaîne de télévision à des fins de propagande pour vendre son image personnelle, celle d’autrui ou celle d’un parti politique.

Selon un communiqué de l’Instance de régulation audiovisuelle, cette décision intervient en réaction au refus du représentant juridique de la chaîne de télévision de se conformer à la mise en demeure qui lui a été adressée, le 10 octobre 2017 et d’obéir à la décision de la HAICA en date du 25 décembre 2017 et portant suspension d’un mois de l’émission « Khalil Tounes ».

S'inscrire à la newsletter
Chaque semaine recevez l'essentiel de l'actualité
Garantie pas de spams

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More