Tunis Tribune
Bienvenue sur le site franco-tunisien Tunis Tribune

Argentine: 400 kilos de cocaïne dans l’ambassade Russe (vidéo)

La drogue, dissimulée dans 16 valises, avait été découverte en 2016 sur dénonciation de l’ambassadeur russe, dans une école située dans un bâtiment annexe de l’ambassade.

Des diplomates véreux, un policier complice, la drogue remplacée par de la farine: une enquête, qui a tout du film d’espionnage, a permis de saisir 389 kilos de cocaïne dans un des bâtiments de l’ambassade russe à Buenos Aires.

« Il s’agit d’un groupe de narcotrafiquants qui essayait de se servir du courrier diplomatique de l’ambassade de Russie » pour transporter de la drogue en Europe, a expliqué jeudi la ministre de l’Intérieur argentine Patricia Bullrich sur ce dossier qui court sur plus d’un an.

Une enquête de longue haleine. La drogue, dissimulée dans 16 valises, est découverte le 13 décembre 2016 sur dénonciation de l’ambassadeur russe Viktor Koronelli, dans une école située dans un bâtiment annexe de l’ambassade.

Une enquête de longue haleine débute alors. Après avoir vérifié discrètement qu’il s’agit bien de drogue, les enquêteurs se rendent le soir même au marché de gros de Buenos Aires pour acheter 400 kilos de farine. « La cocaïne a été remplacée par de la farine (cette nuit-là) et des balises ont été placées à l’intérieur afin de pouvoir surveiller la transaction et démanteler l’organisation », a ajouté Patricia Bullrich.

S'inscrire à la newsletter
Chaque semaine recevez l'essentiel de l'actualité
Garantie pas de spams

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More