Publisher Theme
I’m a gamer, always have been.

- Publicité -

- Publicité -

- Publicité -

- Publicité -

Tunisie: Un nouvel aéroport aux normes mondiales à l’horizon 2030

176

La Tunisie sera dotée à l’horizon 2030 d’un nouvel aéroport qui répondra aux normes internationales, a annoncé jeudi le ministre du Transport, Radhouan Ayara, lors d’une conférence de presse à Tunis.

Avec un coût estimé de 2.047 millions de dinars (un dinar vaut 0,41 dollar), ce nouvel aéroport civil s’ajoutera à neuf autres répartis sur tout le territoire du pays. Selon le ministre, cet aéroport sera installé dans la province de Bizerte (extrême nord de la Tunisie, à quelques 80 kilomètres de la capitale Tunis), ajoutant que l’appel d’offres à l’international sera lancé en 2018.

« Actuellement, des travaux de réaménagement ont été déjà entamés au sein de l’aéroport international Tunis-Carthage (principal aéroport du pays, situé vers la banlieue nord de Tunis) avec un coût de 190 millions de dinars pour ainsi porter sa capacité d’accueil à 7,5 millions de passagers par an », a ajouté M. Ayara.

Le ministre a souligné qu’une nouvelle stratégie a été mise en œuvre par son département dans l’objectif de moderniser les aéroports en Tunisie.

Il s’agit notamment de transformer en aéroport civil l’aéroport militaire de Remada à l’extrême sud de la Tunisie située à plus de 600 km de la capitale.

« Le coût du projet s’élève à 22 millions de dinars avec une échéance de réalisation de deux ans, en coordination avec le ministère de la Défense », a fait savoir le ministre du Transport.

Deux autres aéroports civils sont concernés par des travaux de réaménagement et maintenance à savoir ceux de Tozeur-Nefta (sud-ouest) et de Djerba-Zarzis (sud-est) avec des coûts respectifs de 30 et 62 millions de dinars.

S'inscrire à la newsletter
Chaque semaine recevez l'essentiel de l'actualité
Garantie pas de spams
Commentaires