Tunis Tribune
Bienvenue sur le site franco-tunisien Tunis Tribune

Moody’s : Le déficit de liquidité limite la solvabilité des banques tunisiennes

48

Les banques nationales ont un accès limité aux marchés internationaux des capitaux et leur recours à la banque centrale a augmenté à cause de leurs besoins de financement croissants, une situation qui ne changera pas à court terme, relève Moody’s qui indique que « le déficit de liquidité du système bancaire a entraîné une hausse des taux du marché monétaire ».

Le recours au financement de la BCT, s’est élevé à environ 7,6% du total financement en 2017 contre 5,7% en décembre 2016. Les besoins de financement des banques ont atteint le niveau historique de 11 milliards de dinars en janvier 2018, contre 7 milliards de dinars un an plus tôt, en partie tirés par les besoins en devises dans le contexte d’un déficit du compte courant en hausse et de l’émission des emprunts publics (12,5 milliards de dinars en janvier 2018, contre 11,6 milliards un an auparavant).

Bien que la BCT ait plafonné son intervention dans le marché monétaire intérieur à 7 milliards de dinars, elle a augmenté d’autres formes d’intervention au moyen de swaps de devises à trois mois nouvellement créés et prêts au jour le jour aux banques.

« Nous prévoyons que le gouvernement soutiendra de grandes banques nationales, au besoin, jusqu’à ce qu’un mécanisme de résolution crédible soit mis en place. Cependant, des contraintes budgétaires croissantes pourraient l’amener à devenir plus sélectif dans son soutien aux petites banques », affirme l’agence internationale de notation.

« La récente loi bancaire … fournit un certain nombre d’outils permettant à la Banque centrale d’intervenir rapidement et de manière décisive lorsque les banques sont en difficulté », souligne Moody’s.

S'inscrire à la newsletter
Chaque semaine recevez l'essentiel de l'actualité
Garantie pas de spams

Get real time updates directly on you device, subscribe now.