Tunis Tribune
Bienvenue sur le site franco-tunisien Tunis Tribune

Mais qu’est ce qu’on a fait au Bon Dieu pour mériter cette calamité?

178

La dernière trouvaille de Mme Ben Sedrine est que le sol tunisien n’appartient pas à la Tunisie mais à la France. C’était la condition imposée par la France à la Tunisie pour lui donner « son indépendance ».

En d’autres termes, la France est propriétaires de toutes nos ressources souterraines et c’est elle qui les gère depuis 1955. Dans la même logique, la guerre de Bizerte fut une pièce de théâtre préparée et jouée par Bourguiba et les autorités coloniales.

Précision: ces informations proviennent des archives tunisiennes que la France possédait et qui a accepté de les donner à Mme ben Sedrine pour ses beaux yeux, son intégrité morale et son honnêteté administrative.

« Tawwa hatha klem? » Juste avant la fin de son mandat, la Ben Sedrine nous sort une monstruosité que même un sans cerveau ne peut l’accepter. Dans sa paranoïa, elle pratique le principe plus c’est gros plus ça passe!

Dans sa logique macabre et destructrice, je la verrai bien nous annoncer que nous sommes tous des bâtards et que nous devons chercher nos parents avant de mourir!

Tiens ! Sans avoir besoin des archives tunisiennes en France, ni des archives françaises en Tunisie, j’affirme que Mme Ben Sedrine est la cheville ouvrière de la démolition de la paix et de la concordance sociale en Tunisie et que son unique objectif dans la vie est de mettre le feu dans ce pays et jouir de sa destruction.

Pour arriver à cette fin, elle dispose de 60 Milliards supplémentaires et elle tient à les utiliser dans sa campagne surréaliste, délirante et trop dangereuse !

Mais qu’est ce qu’on a fait au Bon Dieu pour mériter cette calamité?

Par Ali Gannoun, Universitaire

S'inscrire à la newsletter
Chaque semaine recevez l'essentiel de l'actualité
Garantie pas de spams

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More