Tunis Tribune
Bienvenue sur le site franco-tunisien Tunis Tribune

Prise d’otages au nom de l’EI dans le sud de la France

78

Un homme affirmant agir au nom de l’organisation Etat islamique (Daesch) a pris des otages vendredi dans un supermarché du sud de la France, quelques minutes après qu’un policier eut été blessé par balle dans une ville proche, sans qu’un lien soit immédiatement établi entre ces deux événements.

La justice antiterroriste a été saisie de cet incident immédiatement qualifié de « sérieux » par le Premier ministre français.

Selon le parquet de Carcassonne, la prise d’otages a commencé vers 11h00 (10H00 GMT) dans un supermarché de la ville de Trèbes, près de Carcassonne, dans le département de l’Aude. « Le preneur d’otages a ouvert le feu », a-t-il précisé, indiquant ne pas savoir si les tirs ont fait ou non des victimes.

Un témoin a déclaré que l’auteur des coups de feu avait crié « Allah Akbar » en entrant dans le supermarché, indique-t-on de source proche du dossier. Selon la gendarmerie, une à deux personnes ont été touchées par balles.

Peu auparavant, un policier a été blessé par un homme armé qui a pris la fuite, à Carcassonne, également dans l’Aude, à moins de dix kilomètres de Trèbes, selon les sources proches du dossier.

A ce stade, aucun lien n’est formellement établi entre ces deux actions.

La préfecture du département de l’Aude a annoncé sur Twitter que le secteur de Trèbes « était interdit », demandant à la population de « faciliter l’accès aux forces de l’ordre ».

S'inscrire à la newsletter
Chaque semaine recevez l'essentiel de l'actualité
Garantie pas de spams

Get real time updates directly on you device, subscribe now.