Tunis Tribune
Bienvenue sur le site franco-tunisien Tunis Tribune

France : 20 millions de musulmans? Ils sont environ 4 fois moins

112

Plusieurs sites d’extrême droite récemment, mais aussi l’ancien ministre Azouz Begag il y a quelques années, ont évalué le nombre de musulmans en France à quinze voire vingt millions. C’est faux: selon les études récentes sur le sujet, ce chiffre oscille entre 5 et 6 millions.

« Il y a en France 20 millions de musulmans, peut être plus. Nous, les FDS [Français de souche, NDLR] nous sommes environ entre 40 à 45 millions maximum », écrivent plusieurs sites, dont Résistance Républicaine.

En réalité, la France compte entre cinq et six millions de musulmans pratiquants et non-pratiquants, selon les dernières études sur le sujet – ce qui fait de l’islam la deuxième religion du pays, et fait de la communauté musulmane française la première communauté musulmane en Europe.

Si le recueil des données sur la religion, considérée comme une affaire privée, est interdit dans les recensements nationaux en France, elle reste possible dans des enquêtes ciblées.

Le Pew Research Center, institut américain indépendant et reconnu pour ses recherches en matière de démographie religieuse, estimait fin 2017 que les musulmans étaient 5,7 millions en 2016 en France, soit 8,8% de la population. Un chiffre qui englobe les personnes de culture musulmane, pas seulement les croyants. En 2010, l’institut américain estimait ce nombre à 4,7 millions, soit une hausse de un million en six ans.

Une autre enquête de 2010, réalisée par l’Insee et l’Ined (Institut national d’études démographiques) et intitulée « Trajectoires et origines », avait elle évalué la proportion des musulmans à 8% chez les personnes âgées de 18 à 50 ans. En extrapolant la proportion de 8% à l’ensemble de la population française actuelle (67,2 millions), le pays compterait environ 5,4 millions de musulmans.

Dans une troisième étude, réalisée par l’institut Montaigne en 2016 sur la base d’un sondage, 5,6% des Français de plus de 15 ans se déclaraient musulmans, soit environ 3,7 millions de personnes. « Cette proportion dépasse les 10% chez les moins de 25 ans », précise l’institut : en appliquant la même proportion aux moins de quinze ans non-sondés (il y a 12 millions de moins de quinze ans en France, selon l’Insee), il convient d’ajouter 1,2 million de personnes. Soit 4,9 millions de musulmans environ en France métropolitaine.

« Ce chiffre de 20 millions de musulmans » avancé par certaines sites se révèle donc très éloigné des différentes études réalisées ces dernières années.

Cette évaluation fait aussi écho à des chiffres avancés en 2011 par l’ancien ministre Azouz Begag dans une interview: il avait alors affirmé que la France comptait « 15 à 20 millions de musulmans ». La vidéo est depuis très partagée par les pages d’extrême droite.

 Ce chiffre est bidon, c’était de la provocation médiatique », concède aujourd’hui Azouz Begag, interrogé par l’AFP. L’ancien ministre affirme qu’il voulait alors interpeller l’opinion sur la nécessité d’une meilleure « égalité des chances » pour les millions de musulmans vivant déjà en France, en insistant sur leur présence « de plus en plus nombreuse au sein de la société ».

Azouz Begag préfère désormais parler « d’une dizaine de millions de personnes qui ont une identité composée d’islam » en France, un chiffre qui – contrairement aux études citées ci-dessus – ne repose sur aucune base scientifique.

Avec l’AFP

S'inscrire à la newsletter
Chaque semaine recevez l'essentiel de l'actualité
Garantie pas de spams

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More