Tunis Tribune
Bienvenue sur le site franco-tunisien Tunis Tribune

Mondial-2018 – L’Espagne, laborieuse, bat une Tunisie accrocheuse

67

L’Espagne n’a pas disputé un grand match mais a remporté sa dernière rencontre de préparation au Mondial-2018 en venant à bout en fin de partie d’une équipe de Tunisie accrocheuse, grâce à un but d’Aspas, samedi dans la fournaise de Krasnodar.

Avec ce succès, la Roja reste invaincue depuis que Julen Lopetegui est arrivé à sa tête il y a 20 matches. Et les Espagnols ont inscrit au moins un but dans chacune de ces 20 rencontres, ce qui constitue un record dans l’histoire de la sélection.

Dans un effectif très riche, Lopetegui reste cependant toujours à la recherche du numéro 9 idéal, personne n’ayant réellement convaincu à ce poste.

A ce titre, Diego Costa est celui qui a marqué le plus de points samedi: entré à l’heure de jeu à la place d’un Rodrigo Moreno transparent, le puissant attaquant de l’Atlético Madrid a semé le trouble dans la défense tunisienne et c’est lui qui a servi Iago Aspas pour le seul but de la rencontre (83e).

Pour le reste, les Espagnols, qui n’ont certes peut-être pas dévoilé tous leurs atouts, ne se sont guère montrés impressionnants. Ils ont conservé le contrôle du ballon la plupart du temps mais auraient pu se retrouver menés au score si les Tunisiens avaient fait preuve d’un peu plus de réalisme.

A une semaine de son entrée dans la Coupe du monde face au champion d’Europe en titre, le Portugal, l’Espagne a donc achevé sa préparation avec deux matches en demi-teinte, un nul contre la Suisse (1-1) et cette courte victoire contre la Tunisie (1-0). Elle y a montré son habituelle aisance technique, mais elle doit améliorer son efficacité face au but.

Et il semble que le public en Russie ne va pas beaucoup encourager Sergio Ramos, le défenseur espagnol qui a contribué à blesser l’attaquant égyptien Mohamed Salah en finale de la Ligue des champions le 26 mai: le défenseur du Real Madrid a été sifflé à chaque fois qu’il a touché le ballon.

Les Tunisiens, qui auront affaire à l’Angleterre pour leur entrée dans le Mondial, le 18 juin, pourront quant à eux tirer du positif de cette dernière rencontre de préparation.

Nullement complexés, les joueurs de Nabil Maaloul se sont procuré les meilleures occasions de la première période, par Ferjani Sassi (12) et Naim Sliti (33). Mohamed Ben Amore était aussi près de tromper David De Gea sur une tentative de lob (80).

S’ils parviennent à se montrer plus efficaces, les Aigles de Carthage pourraient poser de sérieux problèmes à leurs adversaires du groupe G où, outre l’Angleterre, ils affronteront la Belgique et le Panama.

S'inscrire à la newsletter
Chaque semaine recevez l'essentiel de l'actualité
Garantie pas de spams

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More