Tunis Tribune
Bienvenue sur le site franco-tunisien Tunis Tribune

Vol de bagages : les personnes reconnues coupables sont écrouées

102

« Les personnes reconnues coupables dans le vol des effets des voyageurs à l’aéroport de Tunis-Carthage sont actuellement écrouées à la prison », a précisé mercredi le porte-parole du Tribunal de première instance de Tunis, Sofiène Selliti.

Cette précision intervient en réaction aux informations relayées par les médias selon lesquelles la justice a libéré les employés de l’aéroport de Tunis-Carthage impliqués dans le vol des effets personnels des voyageurs pour insignifiance des objets volés.

« Ni la magistrature assise ni le ministère public n’a employé le concept d’insignifiance des objets volés dans le traitement des dossiers judiciaires », a-t-il souligné, faisant remarquer que « ce concept ne fait pas partie du lexique juridique de la loi pénale tunisienne ».

« Tout auteur de vol est puni par la loi, abstraction faite de l’importance ou de l’insignifiance des objets volés », a-t-il encore affirmé à l’agence Tunis Afrique Presse.

Dès le début de l’année 2018, une seule plainte a été déposée devant la Justice et le ministère public de Tunis pour vol des effets des voyageurs à l’aéroport de Tunis-Carthage.

Selon M. Selliti, le coupable dans cette affaire a été condamné à 6 mois de prison. Auditionné le 4 juin 2018 par la Commission parlementaire des affaires des Tunisiens à l’étranger, le ministre du Transport, Radhouane Ayara avait déclaré que tous les employés des aéroports tunisiens impliqués dans le vol des effets des voyageurs ont été livrés à la justice.

Il avait également indiqué que les accusations portées contre eux ne sont souvent pas assimilées à un crime et que la justice les a libérés pour insignifiance des objets volés.

S'inscrire à la newsletter
Chaque semaine recevez l'essentiel de l'actualité
Garantie pas de spams

Get real time updates directly on you device, subscribe now.