Tunis Tribune
Bienvenue sur le site franco-tunisien Tunis Tribune

Rohingyas : la Birmanie « rejette » la compétence de la CPI

18

La Birmanie a « résolument » rejeté aujourd’hui la décision de la Cour pénale internationale (CPI) de se déclarer compétente pour enquêter sur la déportation de la minorité musulmane Rohingya, qui pourrait constituer un crime contre l’humanité.

« La Birmanie rejette résolument la décision (de la CPI), qui a un fondement juridique douteux », affirme le gouvernement dans un communiqué, ajoutant qu’il n’avait « aucune obligation » de suivre la décision de la Cour, la Birmanie n’étant pas signataire du Statut de Rome, traité fondateur de la CPI.

« La décision est le fruit d’une mauvaise foi manifeste, d’irrégularités procédurales et d’un manque général de transparence », accuse le gouvernement birman. Hier, la CPI, qui siège à La Haye, a décidé d’exercer « sa compétence à l’égard de la déportation alléguée du peuple « Rohingya du Myanmar (Birmanie, ndlr) au Bangladesh ».

La décision de la Cour signifie que le procureur de la CPI peut dorénavant ouvrir une enquête préliminaire susceptible de déboucher sur des poursuites, voire un procès.

En 2017, plus de 700.000 musulmans Rohingyas ont fui la Birmanie, majoritairement bouddhiste, après une offensive de l’armée en représailles d’attaques de postes-frontières par des rebelles Rohingyas. Persécutés par les forces armées birmanes et des milices bouddhistes, les membres de la minorité musulmane se sont réfugiés dans d’immenses campements de fortune au Bangladesh.

Si la Birmanie n’est pas partie à la CPI, la Cour s’estime compétence « puisqu’un élément du crime, le passage d’une frontière, a eu lieu sur le territoire d’un État partie, le Bangladesh ».

S'inscrire à la newsletter
Chaque semaine recevez l'essentiel de l'actualité
Garantie pas de spams

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More