Tunis Tribune
Bienvenue sur le site franco-tunisien Tunis Tribune

Tunisie : le Premier ministre suspendu par Nidaa Tounes

168

Le parti Nidaa Tounes, a annoncé vendredi avoir suspendu l’adhésion du Premier ministre Youssef Chahed, en raison d’un différend avec le fils du président.

Youssef Chahed avait déclaré en mai dernier que le fils du président, Hafedh Caïd Essebsi, qui est aussi le directeur exécutif de Nidaa Tounes, avait détruit le parti au pouvoir, et que la crise au sein du parti avait affecté les institutions de l’Etat. « Le parti a décidé de geler l’adhésion de Chahed », déclare Nidaa Tounes dans un communiqué publié vendredi.

Le fils du président a appelé à la destitution du Premier ministre en raison de l’incapacité de son gouvernement à relancer l’économie.

Son appel a été soutenu par le puissant syndicat UGTT, qui a rejeté les réformes économiques proposées par le Premier ministre. Mais le parti islamiste modéré Ennahda a rejeté les appels à la démission du chef du gouvernement, faisant valoir que le départ du Premier ministre risquait de déstabiliser le pays à un moment où il a besoin de réformes économiques.

« Malgré le manque de soutien politique au gouvernement, nous procéderons aux réformes économiques l’année prochaine, y compris la réforme des subventions et des fonds sociaux », a déclaré Youssef Chahed.

En juillet, le président Béji Caïd Essebsi avait appelé le Premier ministre à démissionner ou à demander un vote de confiance au Parlement.

La Tunisie a été saluée comme le seul succès démocratique mais depuis 2011, neuf gouvernements se sont succédé. Ils n’ont pas réussi à résoudre les problèmes économiques, notamment l’inflation et le chômage.

L’impatience grandit parmi les créanciers de la Tunisie, notamment le Fonds monétaire international, qui maintient le pays à flot.

S'inscrire à la newsletter
Chaque semaine recevez l'essentiel de l'actualité
Garantie pas de spams

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More