Publisher Theme
I’m a gamer, always have been.

- Publicité -

- Publicité -

- Publicité -

EXCLUSIF: Khashoggi traîné au bureau du consul, pour y être tué et démembré

743

MEE révèle les détails de l’assassinat du journaliste saoudien

Jamal Khashoggi a été traîné jusqu’au bureau du consul saoudien à Istanbul avant d’être assassiné brutalement par deux hommes qui l’ont ensuite découpé le corps, a indiqué à Middle East Eye une source proche de l’enquête.

Des enquêteurs turcs ont déclaré savoir quand et où le journaliste saoudien a été tué. Ils envisagent de fouiller le jardin du consul général pour vérifier si le corps y est enterré.

Le quotidien pro-gouvernemental turc Sabah publie mercredi les noms de quinze Saoudiens présentés comme des agents du renseignement impliqués dans la disparition du journaliste et dissident Jamal Khashoggi.

Le journaliste, qui s’était exilé l’an dernier aux Etats-Unis, n’a plus donné signe de vie depuis qu’il s’est rendu le 2 octobre dernier au consulat d’Arabie saoudite à Istanbul. Sa fiancée, qui l’attendait à l’extérieur, assure qu’il n’en est jamais ressorti et des sources au sein des services de sécurité turques pensent qu’il a été tué à l’intérieur du consulat.

Une de ces sources a déclaré ce week-end à Reuters qu’une équipe de 15 ressortissants saoudiens étaient arrivés à Istanbul et s’étaient rendus au consulat le 2 octobre avant de quitter la Turquie.

Le quotidien Sabah publie les noms et années de naissance de 15 Saoudiens arrivés, écrit le journal, le 2 octobre à l’aéroport Atatürk d’Istanbul. Leurs photos prises aux guichets de contrôle des passeports accompagnent l’article.

Image tirée d'une vidéosurveillance obtenue le 10 octobre 2018 par l'agence de presse turque DHA montrant des Saoudiens soupçonnés d'avoir pris part à la disparition de Jamal Khashoggi à leur arrivée à l'aéroport d'Istanbul le 2 octobre 2018. AFP PHOTO / DHA / © Demiroren News Agency/AFP
Image tirée d’une vidéosurveillance obtenue le 10 octobre 2018 par l’agence de presse turque DHA montrant des Saoudiens soupçonnés d’avoir pris part à la disparition de Jamal Khashoggi à leur arrivée à l’aéroport d’Istanbul le 2 octobre 2018. AFP PHOTO / DHA / © Demiroren News Agency/AFP

Les membres du groupe, poursuit le journal, sont repartis à quatre moments différents de la journée.

Sabah, qui ne précise pas comment il s’est procuré ces informations, ajoute que les Saoudiens sont descendus dans deux hôtels d’Istanbul, le Wyndham et le Movenpick, situés dans le même quartier que le consulat d’Arabie saoudite. L’un des hommes identifiés et photographiés dans l’article de Sabah est un expert saoudien en médecine légale, il figure au conseil de la Société saoudienne de médecine légale.

S'inscrire à la newsletter
Chaque semaine recevez l'essentiel de l'actualité
Garantie pas de spams
Commentaires