Tunis Tribune
Bienvenue sur le site franco-tunisien Tunis Tribune

La Tunisie inaugure sa première chaîne d’assemblage de voitures

728

Désormais, la marque chinoise « Geely » sera assemblée en Tunisie, une première dans ce pays ayant perdu la capacité de produire ou assembler des voitures particulières se limitant aux utilitaires.

Dans la province de Sousse principale province balnéaire sur les côtes Est de la Tunisie, à une heure et demi d’autoroute de Tunis, le constructeur chinois a inauguré vendredi sa nouvelle chaine d’assemblage en Tunisie via un partenariat avec la société « Mediacars », filiale du groupe industriel, « Zouari ».

Créée en 2012, Mediacars s’est spécialisé dans la fabrication et le montage des véhicules avec des partenaires de renommée dont le géant chinois King Long et à partir d’aujourd’hui, avec Geely.

Longue de 4,34 mètres pour 1,69 mètres de largeur, 1.435 mètres de hauteur, un empattement de 2,5 mètres et une motorisation (essence) à 1.498 cylindrées, la Geely GC6, sera le premier modèle monté à l’usine Mediacars et sera commercialisée début 2019.

Il s’agit d’un investissement total de 21 millions de dinars (un dinar vaut presque 0,35 dollars) dont un million de dinars dédiés à l’équipement de la chaîne de montage et 20 millions de dinars pour la plate-forme logistique de livraison et de réparation.

« Avec l’assemblage de la première voiture Geely en Tunisie, je tiens à féliciter cette coopération exemplaire entre entreprises tunisiennes et sociétés chinoises », a souligné Wang Wenbin, Ambassadeur de Chine en Tunisie qui assiste à la cérémonie en compagnie du gouverneur de Sousse.

La cérémonie a été marquée par la présence de plusieurs hommes d’affaires tunisiens, hommes politiques ainsi que bon nombre de députés de l’ARP (Parlement).

« Par cette coopération, a ajouté l’Ambassadeur, le constructeur automobile chinois a renforcé sa présence à l’international alors que le groupe tunisien a diversifié ses activités ».

Et de poursuivre que « le partenariat entre Geely et Le groupe Zouari reflète le dynamisme qui s’illustre dans la coopération entre la Chine et la Tunisie dans les domaines économique et commercial, prioritaires dans le partenariat entre les deux pays ».

« Rien que pour le secteur automobile, nous avons compter cinq marques chinoises, soit commercialisées soit assemblées », a-t-il dit

Face à une Tunisie qui possède un ensemble de technologies d’assemblage outre des accords de libre-échange avec l’Afrique, la Chine détient des technologiques automobiles avancées et d’énormes capacités de production en la matière, a tenu à préciser l’ambassadeur de Chine.

M. Wang s’est dit convaincu que « cette coopération entre Geely et le groupe Zouari développera un pôle de croissance au sein de la coopération bilatérale, devenant un symbole d’excellence dans l’élargissement de la coopération sino-tunisienne ».

« Globalement, notre groupe emploie 1.000 employés avec un chiffre d’affaires de 200 millions de dinars (environ 70,7 millions de dollars) et 350 millions de dinars (123,4 millions de dollars) d’investissements depuis la création en 2012 dans divers domaines dans l’automobile, l’immobilier et la distribution », a confié à l’agence chinoise Xinhua le président-fondateur du groupe Zouari, Hafedh Zouari.

Selon M. Zouari, l’idée de nouer des partenariats avec la Chine remonte à l’année 1993 où a découvert des opportunités de coopération industrielle et semi-industrielle avec des pays de l’Asie, également l’Inde et la Corée du Sud.

« Cette coopération avec la partie chinoise », a-t-il conclu, « nous permettra de créer du savoir-faire et améliorer les compétences de la main d’oeuvre tunisienne (…) et éventuellement une future plateforme de production industrielle réellement ».

S'inscrire à la newsletter
Chaque semaine recevez l'essentiel de l'actualité
Garantie pas de spams

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More