Tunis Tribune
Bienvenue sur le site franco-tunisien Tunis Tribune

Un arbitre algérien suspendu pour manipulation de match

755

La Commission de Discipline de la CAF a décidé de suspendre l’arbitre algérien Mehdi Abid Charef de toute activité liée au football (administrative, sportive ou autre) aux niveaux national et international.

Accusé de corruption lors du match aller de la finale de la Ligue des champions de la CAF 2018 opposant les Égyptiens d’Al Ahly aux Tunisiens de l’ES de Tunis, Mehdi Abid Charef a été mis à pied par la CAF. Il n’arbitrera pas la Coupe du Monde des Clubs de la FIFA 2018 pour laquelle il avait été préalablement sélectionné

M. Charef a été reconnu coupable de violation de l’art. 69, al. 1 (Influence illégale sur le résultat d’un match) du Code disciplinaire de la FIFA à l’occasion de la finale allé de la Coupe du Monde des Clubs de la FIFA 2018 opposant les Égyptiens d’Al Ahly aux Tunisiens de l’ES de Tunis l’Afrique du Sud.

« L’arbitre de la rencontre a tué l’EST ! Il était plus fort que la VAR ! Qu’est-ce qu’il a fait avec le visionnage vidéo ? Il a tout simplement faussé le match en accordant deux penaltys imaginaires », a de son côté lâché Tarek Dhiab, joueur légendaire de l’Espérance et ancien ministre des Sports, sur le plateau de BeIN Sports.

Des propos cinglants en droite ligne de ceux tenu par l’entraîneur espérantiste, Mouine Chaabani, après la rencontre. A six jours de la finale retour, les autorités sportives tunisiennes se sont emparées de ce bouillant dossier. Une réunion extraordinaire aura lieu ce samedi soir à la Fédération tunisienne de football (FTF), a annoncé l’instance. Affaire à suivre.

Les sanctions de la CAF tombent

Après avoir visionné la vidéo du joueur no. 9 OUALID AZARO, et au sens de l’art. 12 du Code disciplinaire, le Président du Conseil de discipline de la CAF a décidé d’imposer les sanctions ci-dessous:

  1. Suspension du joueur no. 9 Oualid Azaro pour les deux (2) matches suivants, à savoir le match CL 148 Espérance Sportif de Tunis (Tunisie) vs Al Ahly Sporting Club (Égypte) et son prochain match lors des compétitions interclubs de la CAF ;
  2. Une amende de 20 000 USD (vingt mille dollars US) sera infligée au club au sens de l’art. 12,1 (b) ;
  3. L’entraîneur d’Al Ahly, M. Patrice Carteron, sera invité à comparaître devant la commission disciplinaire pour une audience au sujet d’allégations de comportement anti-sportif.

La FIFA mène une politique de tolérance zéro vis-à-vis de la manipulation de matches et s’engage à protéger l’intégrité du football par tous les moyens possibles. La FIFA entend donc poursuivre ses efforts en la matière par le biais de diverses initiatives, incluant la surveillance des marchés internationaux des paris ainsi qu’un système de signalement confidentiel disposant d’une Hotline intégrité et d’une adresse électronique spécialement mises en place à cet effet.

S'inscrire à la newsletter
Chaque semaine recevez l'essentiel de l'actualité
Garantie pas de spams

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More