Tunis Tribune
I’m a gamer, always have been.

- Publicité -

Tunisie: Borhane Bsaïes entame une grève de la faim

110

Borhane Bsaïes a entamé, aujourd’hui, une grève de la faim, selon son épouse. L’administration pénitentiaire lui aurait refusé des médicaments prescrits par le médecin de la prison.

Condamné dans une affaire d’emploi fictif sous Ben Ali, il a été arrêté et placé en détention, au début du mois d’octobre dernier, dans un contexte de lutte de pouvoir entre clans issus de Nidaa Tounès.

Borhane Bsaïes, ancien propagandiste de l’ex président Ben Ali et chroniqueur sur des chaînes privées, a été condamné le jour même en appel à deux ans de prison, pour avoir occupé un emploi fictif au sein de la Société de télécommunication (Sotetel) sous Ben Ali.

Borhane Bsaïes était sous le coup d’une enquête depuis 2012 pour avoir été à la fois salarié de la Sotetel et du ministère de l’Education, alors qu’il était chargé de défendre le régime de Ben Ali.

Chargé des affaires politiques de Nidaa Tounès, proche du fils du président, Hafedh Caïd Essebsi, qui dirige le parti présidentiel et a mené la fronde contre le Premier ministre Youssef Chahed, issu de la même formation.

La lutte fratricide au sein de Nidaa Tounès, à l’approche d’élections législatives et présidentielle en 2019, a débouché sur la création d’un nouveau bloc parlementaire, la Coalition nationale, composée d’élus en grande partie issus de Nidaa mais qui soutiennent M. Chahed.

S'inscrire à la newsletter
Chaque semaine recevez l'essentiel de l'actualité
Garantie pas de spams
Commentaires

Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique. Accepter En Savoir Plus