Tunis Tribune
I’m a gamer, always have been.

- Publicité -

AFD/Tunisie : 120 millions d’euros pour un réseau intelligent d’électricité

128

Tunis, 5 Janvier (avec Xinhua) – Une convention de financement entre la Tunisie et l’Agence française pour le développement (AFD) a été signée vendredi à Tunis. La convention porte sur une enveloppe de 120 millions d’euros destinée à la mise en place d’un réseau intelligent de distribution d’électricité « Smart Grids ».

La convention a été signée entre M. Laadhari et Gilles Chausse, directeur de l’Agence française pour le développement (AFD) en Tunisie, en présence de Salim Feriani, ministre de l’Industrie et des Petites et moyennes entreprises, et le président-directeur général de la Société tunisienne d’électricité et gaz (STEG).

« Le projet fait partie des priorités sectorielles dans les domaines de l’énergie et de l’environnement, visant à renforcer l’efficacité énergétique pour ainsi contrôler la demande et à contribuer à la réalisation de l’engagement de réduction des émissions de carbone de 41% d’ici 2030 », a souligné M. Laadhari.

Par ailleurs, un don de 10 millions d’euros (environ 11,4 millions de dollars) a aussi été conclu à cette occasion, au titre d’une assistance technique pour mener à bien le projet.

Les « Smart Grids » qui sont des réseaux de distribution d’électricité dits « intelligents » grâce à des technologies informatiques et de communication combinées de manière à optimiser la production, la distribution, la consommation. Un smart grid vise à mieux mettre en relation l’offre et la demande entre les producteurs et les consommateurs d’électricité.

M. Laadhari a souligné à cette occasion l’importance de ce projet compte tenu de son potentiel de développement dans le domaine de l’énergie électrique, en particulier au niveau de services fournis et du contrôle de la demande, en plus des opportunités qu’il offrira dans le domaine de l’environnement.

« Tout cela s’inscrit dans le cadre de l’engagement de la Tunisie à réduire ses émissions de carbone de 41% à l’horizon 2030, en plus d’aider la STEG à augmenter ses revenus commerciaux en adoptant un nouveau système de facturation avancée et d’extraction améliorée », a encore assuré le ministre.

Selon ce dernier, le secteur de l’énergie revêt une importance majeure et se hisse au rang de l’une des priorités pour le gouvernement à court et moyen termes.

M. Chausse a pour sa part réitéré l’engagement de l’AFD à continuer à soutenir la Tunisie et à appuyer ses programmes et projets de développement dans divers secteurs, soulignant que le projet constituait une étape importante pour le développement futur du secteur et l’amélioration de son efficacité.

S'inscrire à la newsletter
Chaque semaine recevez l'essentiel de l'actualité
Garantie pas de spams
Commentaires

Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique. Accepter En Savoir Plus