Tunis Tribune
I’m a gamer, always have been.

- Publicité -

Tunisie: peine capitale contre 5 jihadistes ayant tué un berger

323

En charge des affaires terroristes, le cinquième tribunal pénal au sein du tribunal de première instance de Tunis a condamné mercredi 5 membres du groupe « Jund al-Khilafa » (Soldats du Califat), affilié à l’organisation terroriste « Etat islamique », à la peine capitale, a annoncé le porte-parole du Pôle judiciaire antiterroriste, Sofien Sliti.

Mabrouk Soltani, 17 ans, avait été décapité par un groupe extrémiste dans la région du Mont Mghilla. Cet assassinat, perpétré sous les yeux du jeune cousin (14 ans) de la victime, avait à l’époque secoué l’opinion publique, surtout après la diffusion par ce groupe de la vidéo du meurtre du berger.

L’affaire remonte au 13 novembre 2015 où un groupe appartenant à « Jund al-Khilafa » avait massacré le jeune berger. Selon M. Sliti, 49 personnes sont impliquées dans cette affaire dont quatre seulement ont été arrêtées.

Le tribunal avait également prononcé des peines allant de 15 jusqu’à 36 ans d’emprisonnement pour le reste des individus impliquées dans cette affaire. Par ailleurs, Borhan Al-Bulaabi a été également condamné à 35 ans de prison pour son implication dans d’autres affaires terroristes.

Les autorités tunisiennes avaient annoncé en date du 2 janvier courant le gel d’avoirs et de ressources financières de 40 membres de cette mouvance extrémiste dans le cadre de la “guerre” lancée par le Premier ministre tunisien, Youssef Chahed, contre la menace terroriste.

La phalange « Jund al-Khilafa » a fait apparition, pour la première fois, en Algérie en 2014. Après avoir fait scission d’Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI), le groupe a prêté allégeance à l’Etat islamique et se retranche dans les hauteurs frontalières tuniso-algériennes.

S'inscrire à la newsletter
Chaque semaine recevez l'essentiel de l'actualité
Garantie pas de spams
Commentaires

Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique. Accepter En Savoir Plus