Tunis Tribune
I’m a gamer, always have been.

- Publicité -

Egypte: un décret présidentiel interdit aux ministres de voyager sans l’autorisation d’Al Sissi

282

En Egypte, le président Al Sissi vient de décréter une nouvelle loi qui interdit à ses ministres d’effectuer des voyages officiels à l’étranger sans son autorisation. Une décision qui devrait permettre de réduire les dépenses publiques.

Dépenser moins parce que l’économie égyptienne tourne au ralenti. La dette extérieure de l’Egypte a atteint 92,6 milliards $ fin juin 2018, soit une hausse de 17,2% par rapport à 2017 et du paiement des intérêts.

Depuis son arrivée au pouvoir en 2014, le président Abdel Fattah al-Sissi a lancé une série de réformes économiques destinées à supprimer ce qui restait de l’héritage nassériste en matière d’État-providence.

Le régime conduit une politique d’austérité consistant notamment à réduire les subventions à l’énergie et à l’électricité, imposer une TVA, augmenter le prix des billets du métro du Caire et « geler » les salaires des fonctionnaires. Dans le même temps, l’impôt sur le revenu des sociétés est réduit.

S'inscrire à la newsletter
Chaque semaine recevez l'essentiel de l'actualité
Garantie pas de spams
Commentaires

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More