Tunis Tribune
I’m a gamer, always have been.

- Publicité -

Tunisie : un tracteur agricole autonome testé avec succès

108

Tunis, 11 mars (Xinhua) — Un tracteur autonome équipé du système chinois de navigation par satellite Beidou (BDS), un des quatre systèmes de positionnement par satellites (GNSS) majeurs dans le monde, a été testé avec succès ce dimanche dans le nord de la Tunisie, a constaté sur place un correspondant de l’agence de presse Xinhua.

Des représentants du Centre sino-arabe BDS/GNSS, le premier centre d’excellence du BDS à l’étranger, qui a été inauguré en avril dernier dans la banlieue nord de Tunis, des représentants de l’Organisation Arabe des Technologies de l’Information et de la Communication (AICTO), ainsi que des universitaires ont assisté à l’essai qui s’est tenu à l’Ecole Supérieure des Ingénieurs de Medjez El Bab, dans le nord du pays.

Equipé du BDS, le tracteur, capable de réaliser de diverses activités, a été guidé à distance, sans conducteur. Grâce aux services du BDS, de différentes activités agricoles qui demandaient auparavant d’énormes capacités humaines sont devenues plus efficaces et plus rentables.

« Je suis très impressionné et surpris de la qualité des appareils proposés par Beidou », a indiqué à Xinhua, Sami Trimech, directeur de la planification stratégique et du développement au sein de l’AICTO. De son côté, Nour Laabidi, chef de projet à l’AICTO et responsable du Centre sino-arabe BDS/GNSS en Tunisie, n’a pas mâché ses mots pour exprimer sa joie de voir « un rêve se concrétiser ».

A ce stade, l’objectif majeur de son Centre « n’est autre que de faire répandre cette technologie chinoise », a affirmé Mme Laabidi, ajoutant : « Nous rêvons d’apporter Beidou à aux pays arabes ». « Ce projet est un projet pilote et nous sommes heureux de le mettre en œuvre de nos jours. J’espère que tous les pays arabes pourront utiliser cette technologie », a-t-elle insisté.

Hassan Kherroubi, spécialiste en industrie mécanique à l’Ecole supérieure des Ingénieurs de Medjez El Bab, a salué la contribution de cette technologie chinoise de pointe au développement du secteur agricole en Tunisie. Selon lui, une série d’activités agricoles, dont la moisson, seront plus rentables et plus efficaces grâce à cette technologie.

M. Kherroubi a appelé à « faire profiter à tous les pays arabes et africains de ce fruit de la coopération entre la Tunisie et la Chine3. Le BDS a commencé à desservir la Chine en 2000 et les régions avoisinantes en Asie-Pacifique en 2012. D’ici à 2020, il deviendrait le quatrième plus grand système de navigation par satellite au monde après le GPS américain, le système russe « Glonass » et l’européen « Galileo ».

S'inscrire à la newsletter
Chaque semaine recevez l'essentiel de l'actualité
Garantie pas de spams
Commentaires

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More