Tunis Tribune
I’m a gamer, always have been.

- Publicité -

- Publicité -

Nouvelle Zélande: Lourd bilan dans un « massacre de masse » dans 2 mosquées

431

WELLINGTON (Reuters) – De nombreuses victimes sont à déplorer après des fusillades perpétrées par au moins un assaillant dans deux mosquées de la ville de Christchurch, ont annoncé vendredi les autorités néo-zélandaises, la Première ministre Jacinda Ardern évoquant des “actes de violence sans précédent”.

La police, qui avait annoncé plus tôt avoir déployé des officiers armés dans plusieurs lieux de la ville, a dit avoir procédé à l’arrestation de quatre suspects, sans écarter la menace d’une nouvelle attaque. « Quatre suspects, trois hommes et une femme, sont en détention », a déclaré le chef de la police néo-zélandaise.

Mike Bush a ajouté que les autorités étaient parvenues à neutraliser des engins explosifs attachés à plusieurs véhicules. « Pour l’heure, la police a établi que plusieurs victimes étaient à déplorer dans deux mosquées », a-t-il dit. Les compte-rendus de la presse locale divergent quant bilan des attaques, entre neuf et 27 victimes.

Des témoins ont déclaré aux médias néo-zélandais qu’un homme vêtu d’une tenue de camouflage et muni d’un fusil automatique avait ouvert le feu de manière aléatoire à l’intérieur de la mosquée Al Noor, située dans le centre de Christchurch.

Mike Bush avait alerté plus tôt la population sur une « situation grave » en cours à Christchurch et demandé de ne pas se rendre dans le centre-ville. Les écoles de la ville et des bâtiments officiels ont été placés en confinement.

Il s’agit de l’un des jours les plus sombres de l’histoire du pays, a déclaré la Première ministre Jacinda Ardern, évoquant des « actes de violence extrême et sans précédent ». Elle a précisé lors d’une conférence de presse ne pas être en mesure de communiquer un bilan.

Selon la presse locale, un assaillant a ouvert le feu à l’intérieur d’une mosquée du district de Hagley Park. D’autres compte-rendus ont fait état d’une opération de police dans une mosquée située en banlieue de Linwood. Un témoin présent à l’intérieur de la mosquée Al Noor a déclaré à Radio New Zealand avoir entendu des coups de feu et vu au moins quatre corps ensanglantés gisant au sol.

S'inscrire à la newsletter
Chaque semaine recevez l'essentiel de l'actualité
Garantie pas de spams
Commentaires

Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique. Accepter En Savoir Plus