Tunis Tribune
I’m a gamer, always have been.

- Publicité -

Yemen: Paris finit par reconnaitre un chargement d’arme vers l’Arabie Saoudite

118

PARIS (Reuters) – La Ministre française des Armées a confirmé mercredi un chargement imminent d’armes à bord d’un cargo attendu au Havre, cargo battant pavillon saoudien selon le collectif Disclose qui fait état de « huit canons de type Caesar » à destination de l’Arabie saoudite, engagée dans le conflit au Yémen.

Interrogée à ce sujet sur BFM TV et RMC Info, Florence Parly n’a pas livré de détails sur la cargaison et sa destination. Le cargo, a-t-elle simplement indiqué, « n’est pas arrivé encore dans le port du Havre », en Seine-Maritime. « Il y aura chargement d’armes en fonction et en application d’un contrat commercial qui a été passé il y a plusieurs années », a-t-elle ajouté. « Je ne suis pas en charge de la surveillance des cargaisons, c’est une autre administration qui s’occupe de ça », a-t-elle dit.

Selon Disclose, nouveau média français en ligne, le cargo Bahri Yanbu devait charger mercredi “en fin d’après-midi” huit canons Caesar, fabriqués par Nexter, à destination du port saoudien de Djeddah. « Si ces informations s’avèrent exactes, il s’agira pour Action Sécurité Ethique Républicaines (ASER) (…) d’une violation flagrante de l’article 6 du Traité sur le commerce des armes (TCA) des Nations unies », déclare l’organisation française dans un communiqué.

Le 15 avril dernier, Disclose a dévoilé un rapport de la Direction du renseignement militaire (DRM) détaillant l’arsenal français utilisé par l’Arabie saoudite et les Emirats arabes unis contre les rebelles Houthis au Yémen. Sur la base de ces documents, le collectif estime que des armes françaises ont été au coeur de batailles meurtrières pour les civils.

« A ma connaissance, nous n’avons pas de preuves selon lesquelles des victimes au Yémen sont le résultat d’utilisation d’armes françaises », a répété Florence Parly mercredi. Paris affirme que les armes françaises sont « placées pour l’essentiel en position défensive » hors de la ligne de front. Disclose avait également publié des éléments d’un contrat signé en décembre dernier par Nexter avec l’Arabie saoudite pour la livraison  de véhicules blindés et canons entre 2019 et 2024.

S'inscrire à la newsletter
Chaque semaine recevez l'essentiel de l'actualité
Garantie pas de spams
Commentaires

Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique. Accepter En Savoir Plus