Tunis Tribune
I’m a gamer, always have been.

- Publicité -

Nouvelles révélations dans l’affaire des lingettes Israéliennes commercialisées en Tunisie

14,249

L’affaire des serviettes nettoyante (lingettes) provenant d’Israel et commercialisées dans l’une des grandes surfaces de la capitale n’a pas finit de faire couler beaucoup d’encre. Aujourd’hui, le journaliste et activiste de la société civile, Zied El Hani, nous a fait des révélations sur cette affaire dans une publication sur son compte du réseau social Facebook.

Nouvelles révélations dans l’affaire des lingettes Israéliennes commercialisées en Tunisie
Nouvelles révélations dans l’affaire des lingettes Israéliennes commercialisées en Tunisie

Il déclare ainsi que le directeur régional du Commerce de l’Ariana était le signataire de l’autorisation d’entrée de ce produit malgré un rapport de contrôle technique qui l’interdit formellement. Il ajoute que cette personne est l’un des chefs de files du nouveau parti « Tahya Tounes », proche de l’actuel Premier Ministre, Youssef Chahed.

Ce directeur régional au Ministère du commerce de l’Ariana est un ancien maire (étiquette RCD sous Ben Ali) de Bord El Amri (une ville située à une trentaine de kilomètres au sud-ouest de Tunis) et qui a été promu hier directeur général des Services Spéciaux au Ministère du Commerce malgré la polémique, ajoute M. Zied El Heni. « Voici quelques informations sûres, en attendant de savoir qui est l’homme d’affaire et importateur de ces produits Israéliens, » conclut M. El Heni.

Le journaliste appelle à stopper immédiatement les nominations au sein du Ministère du Commerce et interpelle le gouvernement à son obligation de vérifier les candidatures qui lui sont soumises pour les confirmer et en particulier les rapports d’inspection du Ministère du Commerce et les rapports de sécurité liés.

L’Union générale tunisienne du Travail (UGTT), a appelé à retirer de la vente, ces serviettes (lingettes) provenant d’Israel et commercialisées dans des grandes surfaces en Tunisie.

Dans un communiqué publié, mardi, l’UGTT a appelé les Tunisiens à la vigilance, à dénoncer et boycotter ces revendeurs sans scrupules. « Les importateurs de cette marchandise suspectes », faisant porter la responsabilité de leur propagation aux services de contrôle économiques et, appelant à en clarifier leurs sources ainsi que les procédés de leur importation et distribution sur le marché.

S'inscrire à la newsletter
Chaque semaine recevez l'essentiel de l'actualité
Garantie pas de spams
Commentaires

Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique. Accepter En Savoir Plus