Tunis Tribune
I’m a gamer, always have been.

- Publicité -

Tunisie: La HAICA somme Nessma et Zitouna TV de suspendre la diffusion

810

Tunis — La Haute Autorité Indépendante de la Communication Audiovisuelle (HAICA) a adressé un avertissement aux chaines de télévision privées Nessma TV et Zitouna TV ainsi qu’à la station de radio « Al Quran Al Karim », les sommant de suspendre immédiatement la diffusion, sans quoi des mesures légales seront prises contre eux pour diffusion hors du cadre légal.

Dans un communiqué publié jeudi, la HAICA a expliqué que Nessma TV a repris la diffusion de ses émissions hors du cadre légal, sans l’autorisation de la HAICA, sous prétexte qu’elle avait soumis des documents en vue de lancer le processus de règlement du statut juridique de la société exploitant cette chaîne.

L’instance de régulation audiovisuelle considère que les documents présentés par le représentant légal de Nessma TV n’étaient pas conformes aux procédures et conditions requises par la législation en vigueur, ce qui témoigne, selon elle, de la persistance de la procrastination et du manque de sérieux de la part de la chaine dans le traitement du dossier.

Pour la HAICA, Nessma TV ne constitue pas la seule chaine diffusant hors la loi. Elle cite le cas de Zitouna TV qu’elle dit « appuyée par le mouvement Ennahdha » et la station radio « Al Quran Al Karim » dont le propriétaire Said Jaziri est aussi le secrétaire général du parti politique « Arrahma ».

La HAICA a, dans ce contexte, appelé toutes les chaines diffusant hors la loi à suspendre immédiatement la diffusion, faute de quoi elle sera amenée à recourir à nouveau aux procédures légales requises, soulignant, en même temps, la nécessité pour les institutions de l’Etat de jouer le rôle qui leur est dévolu conformément aux dispositions de la Constitution.

Sur un autre plan, la HAICA réclame l’accélération de l’élaboration de la loi régissant le secteur audiovisuel et invite le chef du gouvernement à signer rapidement l’accord d’objectifs et de moyens relatif au Président Directeur Général de l’Etablissement de la Télévision tunisienne (ETT) afin d’instaurer une gouvernance consacrant les principes de la démocratie et mettant cet établissement public à l’abri des tiraillements politiques.

La HAICA appelle, en outre, le gouvernement à accélérer la concrétisation du rattachement de la chaine radio Zitouna FM au secteur public et à trancher le dossier de Shems FM de manière à garantir sa continuité et les droits de ses employés. L’instance de régulation plaide aussi en faveur de l’accélération de l’élaboration de la loi relative aux sondages afin de garantir leur transparence, appelant les médias audiovisuels à traiter avec prudence les résultats de ces sondages.

S'inscrire à la newsletter
Chaque semaine recevez l'essentiel de l'actualité
Garantie pas de spams
Commentaires

Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique. Accepter En Savoir Plus