Tunis Tribune
I’m a gamer, always have been.

- Publicité -

Tunisie: vers un rééchelonnement des dettes des hôpitaux

46

Tunis – La Pharmacie Centrale a entamé une série de réunions avec les directeurs des hôpitaux publics, pour examiner la possibilité d’un rééchelonnement des dettes de ces établissements sanitaires qui s’élèvent à 457 millions de dinars, a déclaré, samedi, le président directeur général de la Pharmacie Centrale, Aymen Mekki.

Dans une déclaration à la TAP, Mekki a indiqué que des procès verbaux de réunions ont été signé avec un certain nombre de directeurs d’hôpitaux publics, afin d’inclure ces dettes dans les états financiers de la Pharmacie Centrale au titre de pertes financières durant les années précédentes, moyennant un engagement des hôpitaux endettés, de verser 50% de la valeur totale de leurs dettes, au profit de la Pharmacie Centrale.

Il a expliqué que la tenue des réunions en question intervient dans le cadre de l’application des décisions prises par le conseil des ministres à la fin du mois de mars dernier, portant sur le traitement des dettes de la Pharmacie Centrale, et sur le versement d’un montant de 200 millions de dinars à la Pharmacie Centrale, en tant que financement provenant de l’Etat, notant la mise en œuvre imminente de toutes ces mesures.

Mekki a ajouté que les cinq hôpitaux universitaires que compte la Tunisie, à savoir, l’hôpital Charles Nicole et l’hôpital Rabta à Tunis, l’hôpital Habib Bourguiba et l’hôpital Hedi Shaker à Sfax et l’hôpital Sahloul à Sousse, s’accaparent à eux seuls 30% des dûs de la pharmacie centrale, lesquels hôpitaux trainent des dettes d’une valeur de 435 millions de dinars envers la Caisse Nationale d’Assurance Maladie (CNAM).

Il a estimé que l’inclusion de la dette des hôpitaux publics dans les états financiers de la Pharmacie Centrale, est à même d’améliorer leur évaluation financière, soulignant que la grande partie des dettes envers la Pharmacie Centrale, remonte à l’année 2010 et à la période lui étant antérieures.

Par ailleurs, Mekki a souligné que la CNAM est en train de démontrer des signes de reprise au niveau du payement de ses dettes, notant que l’amendement de la loi sur la retraite avait contribué à cette amélioration.

Au sujet des stocks de médicaments, Mekki a déclaré que ces derniers couvrent une période de trois mois, « après avoir atteint l’équilibre des années précédentes », a-t-il annoncé, soulignant que les médicaments sont aujourd’hui disponibles, loin de la crise de la pénurie des médicaments qui a marqué la Tunisie l’an dernier.

Le président directeur général de la Pharmacie Centrale, a déclaré à ce propos qu’un appel d’offres à été lancé pour la réalisation de « Madinet Edawa 2 » dans la région d’El Agba, afin d’élargir la capacité de stockage des médicaments, prévoyant le démarrage des travaux de ce projet au terme du mois de mai en cours.

S'inscrire à la newsletter
Chaque semaine recevez l'essentiel de l'actualité
Garantie pas de spams
Commentaires

Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique. Accepter En Savoir Plus