Tunis Tribune
I’m a gamer, always have been.

- Publicité -

La Tunisie remporte le prix de la meilleure huile d’olive du monde

12 290

New York – Au cours d’une année marquée par une baisse spectaculaire de la production dans certaines régions traditionnelles dans le monde, les conclusions d’un panel d’experts-dégustateurs membres de 18 ont suggéré qu’il ne manque pas d’excellentes huiles d’olive.

Ainsi l’huile d’olive tunisienne « Chemlali » connue sous le label « Olivko » a remporté, pour la première fois, le prix de la meilleure huile d’olive (extra vierge légère) dans le monde, sur 900 variétés d’huile d’olive de 300 enseignes commerciales ayant participé au concours mondial d’huile d’olive de New York (NYIOOC/World Olive Oil Competition) dédié aux producteurs d’huile d’olive qui s’est déroulé le 10 mai aux États-Unis.

Plusieurs producteurs d’huile d’olive venant de 26 pays dont 30 participations tunisiennes ont concouru, sachant que le concours mondial de New York des producteurs de l’huile d’olive », compte parmi les plus grandes compétitions en matière de qualité de l’huile d’olive Les lauréats de ce concours annuel sont une preuve de confiance de la meilleure huile d’olive vierge, dans le monde.

« Olivko » a également obtenu deux médailles d’or dans les catégories « Chetoui » et « Blend » (mélange de plusieurs huiles), sachant que la Tunisie compte plus de 100 variétés de plants d’oliviers dont notamment Chemlali présente surtout dans les régions du Centre et du Sud.

Au cours de ce même concours, la Tunisie a remporté 17 médailles d’or et d’argent, grâce à 14 variétés d’huile d’olive produites par les marques suivantes : A&S, Parcelle 26 sélections, Rahma, Parcelle 26 second harvest, Safir, Salim, Safir selection, Carthage héritage, Oleiva Premium, kesra, Oleastra.

Le propriétaire de la marque commerciale « Olivko » Karim Fitouri a déclaré à l’agence Tunis Afrique Presse que ce couronnement prouve la réussite de l’huile d’olive tunisienne surtout pour cette variété (Chemlali) qui représente 70% des oliviers en Tunisie, mais reste encore marginalisée et n’occupe pas la place qu’elle mérite.

Il a souligné l’importance de la participation aux concours internationaux dans le renforcement de la compétitivité, d’une part, et la consolidation de la confiance du consommateur et du client en le produit tunisien de manière à conférer une valeur ajoutée à l’huile d’olive locale, d’impulser la commercialisation et de conquérir de nouveaux marchés, surtout que la Tunisie produit des olives et des huiles depuis des milliers d’années mais demeure méconnue à l’échelle mondiale.

M. Fitouri a appelé à la nécessité de préparer une stratégie claire pour ce secteur, de conjuguer les efforts de toutes les parties (gouvernement, agriculteurs et exportateurs) et mettre davantage en valeur, l’huile locale qui est vendue à hauteur de 90%, en vrac, sans label tunisien.

Il a affirmé que la hausse des prix de l’huile d’olive tunisienne, vendue à bas prix par rapport à sa haute qualité, passe par son exportation conditionnée, sous une marque tunisienne. Ceci permettra aussi de renforcer les réserves en devises du pays.

La Tunisie est l’un des principaux producteurs mondiaux d’huile d’olive 5 et, bien qu’elle ait toujours été un fournisseur en vrac d’usines en Italie et en Espagne, le pays se concentre désormais sur ses propres huiles de marque pour valoriser l’un de ses plus importants produits agricoles.

S'inscrire à la newsletter
Chaque semaine recevez l'essentiel de l'actualité
Garantie pas de spams
Commentaires

Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique. Accepter En Savoir Plus