Tunis Tribune
I’m a gamer, always have been.

- Publicité -

Tunisie: la justice Interdit aux frères Karoui de voyager et gel leurs avoirs

480

Tunis – Selon une source du Pôle judiciaire financier de Tunis, un juge d’instruction a décidé ce matin le gel des avoirs des deux frères Karoui (Nabil et Ghazi) propriétaires de la chaîne télé Nessma assorti d’une interdiction de voyage.

Le patron de la chaîne télé est accusé régulièrement d’évasion et de fraude fiscale. Il s’est engagé dans une guerre ouverte avec le chef du gouvernement, Youssef Chahed.

Ghazi et Nabil Karoui ont été entendus par le juge du pôle judiciaire et financier ce lundi 8 juillet 2019, rapporte le journal en langue arabe, Alchourouk, les frères Karoui seraient interdits de voyage ainsi que le gel de leurs avoirs.

L’ARP a amendé le 18 juin dernier la loi électorale en vigueur, de sorte que l’homme d’affaires Nabil Karoui, critique envers le gouvernement, ne pourra plus être candidat à l’élection présidentielle prévue à la fin de cette année.

En avril dernier, des policiers ont fait irruption dans les locaux de la chaîne de télévision, Nessma, et l’ont interdit d’antenne en raison d’accusations de violation des règles de diffusion. Nessma a estimé qu’il s’agissait de manœuvres politiques destinées à faire taire une voix critique.

Nabil Karoui, que les sondages présentent comme le favori de la présidentielle, devant le Premier ministre et le chef de l’État sortant, a estimé que l’adoption de l’amendement mardi par les députés représentait un « revers cuisant pour la démocratie naissante ».

« Il s’agit d’une loi destinée à m’exclure de la course, alors même que les sondages montrent que des millions de Tunisiens ont l’intention de voter pour moi », a-t-il déclaré à l’agence de presse Reuters.

S'inscrire à la newsletter
Chaque semaine recevez l'essentiel de l'actualité
Garantie pas de spams
Commentaires

Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique. Accepter En Savoir Plus