Tunis Tribune
I’m a gamer, always have been.

- Offre Promo -

- Publicité -

Maroc: Un instituteur appelle à « décapiter » des jeunes bénévoles belges en short

Rabat – La Sûreté Marocaine (DGSN) a annoncé, lundi soir, l’arrestation d’un enseignant après son appel sur les réseaux sociaux à décapiter de jeunes touristes belges venues notamment faire du bénévolat dans la région de Taroudant (une ville du Sud-Ouest) dans le cadre d’un voyage touristique.

L’instituteur âgé de 26 ans a été arrêté lundi pour avoir publié sur les réseaux sociaux un appel haineux » contre un groupe de jeunes filles travaillant en plein air dans un village près de Taroudant, précise le communiqué de la Sûreté marocaine (DGSN).

L’instituteur appelait à les décapiter afin qu’elles « servent de leçon à ceux et celles qui ne respectent pas la foi musulmane », précisent plusieurs sources médiatiques, faisant référence à « à des jeunes filles en tenue légère »…

https://twitter.com/2MInteractive/status/1158688719622299649/photo/1

Les touristes menacées sont venues durant le week-end participer à des travaux de revêtement d’une route escarpée joignant un village isolé à la ville de Taroudant, dans le sud-ouest du pays, rapporte la presse marocaine.

« Depuis quand les Européens font-ils des travaux en tenue de baignade ? » s’est pour sa part indigné Ali El Asri, un député islamiste (PJD, à la tête de la coalition gouvernementale) sur sa page Facebook, suscitant des réactions indignées qu’il a qualifiées de « terrorisme laïc », rapporte l’AFP.

S'inscrire à la newsletter
Chaque semaine recevez l'essentiel de l'actualité
Garantie pas de spams
Commentaires

Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique. Accepter En Savoir Plus